Aux Etats-Unis, la limite dite du “safe harbor” est en effet atteinte et les résultats déjà certifiés par les Etats ne seront plus contestables. Les explications de Bruno …   Source